Think n°78: J’ai mangé une tartelette aux fraises devant le FBI.

Bonjour.
Je ne pense pas que vous vous rappelez de moi.
Mais si c’est moi, Thomas.
En fait, je suis le mec qui écrivait à l’époque sur ce blog, mais ça remonte à super loin, c’était il y a très très très très très longtemps, François Hollande était même pas encore président, Mohammed Merah était encore à la recherche d’un scooter pas trop cher mais qui a quand même de la pêche, et moi, j’habitais toujours de l’autre côté de l’Atlantique en immersion avec ceux qui aiment bien le sirop d’érable, là.
S’en est suivi une longue absence, sans vous déballer toute ma vie, j’ai eu quelques petits soucis avec Al Quaida mais rien de très grave je vous rassure. Les petits tracas de la vie, quoi.

Histoire de tourner définitivement la page sur ce trafic d’organes qui a mal tourné… J’en dis trop, merde, je voudrais me remémorer avec vous mes derniers moments avant que tout bascule, j’ai aujourd’hui envie de partager en votre présence une des dernières expéditions que j’ai vécu avant que je sois privé de certains de mes membres, enfin bref.

Avril 2012, véridique à 100%:

Alors que je me promenais tranquillement dans les rues de Montréal, écouteurs dans les oreilles, Charles Aznavour me défonçant les tympans, j’ai eu la très mauvaise idée de passer devant la gare d’autocar de la ville…
Ça peut paraitre banal comme ça, mais c’est très dangereux pour moi de me rendre dans cette zone car les destinations de bus sont souvent alléchantes, du coup, je me sens obligé d’y aller, alors j’y vais.
Sur le panneau d’affichage, un départ pour Washington DC était annoncé dans deux heures…
Ça tombait plutôt bien, je m’étais rappelé que je devais toucher quelques mots à Barack Obama (c’est personnel) et enquêter un peu au Pentagone pour enfin savoir si le 11 septembre est un complot ou pas, puisqu’il faut tout faire soi-même…

Donc voilà, j’ai tout plaqué pour aller à Washington, alors que j’avais un anniversaire de prévu.
Je n’avais aucune idée d’où j’allais dormir, ni de quand j’allais rentrer, et si c’était un voyage sans retour?

A l’aventure !!!

Après quelque chose comme 10 heures de bus, je suis arrivé à Washington et j’ai vite été accueilli par la population locale.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, ma vie, peu épanouissante, n’est pas facile tous les jours, j’en ai vu des vertes et des pas mures, mais c’est ce genre d’épreuve qui forge le caractère, alors j’encaisse sans broncher.
Donc voilà, j’ai visité le Capitole, le monument qui prend ultra cher dans tous les films catastrophe, je pense aux ouvriers qui doivent le reconstruire après chaque tournage de film, sacré boulot, moi je pourrais pas.

Après j’ai vu la Maison Blanche pour de vrai, c’est une assez belle baraque, ça donne sacrement envie de faire un BEP Présidence des États-Unis, je pense me ré-orienter dans les prochaines années, mais que si on peut le faire en alternance.

Ensuite, j’ai mangé une tartelette aux fraises devant le FBI.

Au moment de la première bouchée, j’ai eu un blocage, alors que mes dents étaient déjà plantées dans les fraises, j’ai soudainement été incapable de faire le moindre mouvement, j’étais figé, ça a duré plusieurs dizaines de minutes comme ça.
J’étais en pleine réflexion existentielle, je m’explique:
Si on m’avait dit qu’un jour je mangerais une tartelette aux fraises devant le FBI, je ne l’aurais jamais cru, c’est quand même assez improbable.
Manger une tartelette aux fraises devant un film sur le FBI = envisageable, manger une tartelette aux fraises DEVANT le FBI = juste incroyable!
Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire.
J’étais halluciné devant la situation, et c’est là que j’ai réalisé que la vie réservait beaucoup de surprises.
Si là, maintenant, on me disait qu’un jour je vais faire une partie de Monopoly sous la Grande Muraille de Chine, je le croirais carrément pas, alors qu’en fait il y a toujours une chance que ça arrive.
J’ai mangé une tartelette aux fraises devant le FBI, putain.
I dit it.
Avant de partir, j’ai tenu à les remercier d’avoir attendu la fin de LOST pour faire fermer Megaupload, c’était assez fair-play de leur part donc ça méritait au moins un merci.
Faut le dire quand les choses sont bien.


Ensuite, j’ai cherché et j’ai trouvé une auberge de jeunesse pour me restaurer et me remettre de cette première journée.

Le lendemain, j’ai visité l’immense cimetière d’Arlington, esthétiquement impeccable.
On en arrive à une séquence assez chargée émotionnellement parlant.
Ce fut un moment de recueillement assez intense, je dois le dire.
Je me suis mis plusieurs fois à genoux, à me demander qui j’étais, moi, à côté de ces courageux citoyens.
Oui, sans vouloir faire dans le registre dramatique et passer pour un homme sensible, je reconnais avoir eu une pensée pour tous ces hommes de mérite, une pensée pour tout ceux qui par choix ou par obligation ont consacré et consacrent toujours leur vie à la tonte de la pelouse du cimetière, sérieux, ça doit être super chiant de tondre tout en évitant les croix !!!!!
J’en ai pas vu en action mais ça doit être des scènes dignes de Star Wars quand les vaisseaux doivent éviter les obstacles, je me suis remémoré l’attraction Star Tour de Disneyland et j’ai esquissé un sourire.

Après, je suis allé au Mémorial de Martin Luther King, le mec qui se croyait intéressant à raconter à tout le monde ses rêves de la nuit dernière.
C’était assez joli.


Là je suis pas passé, parce que j’avais peur que ça se referme d’un coup.

Après, j’ai fait un tour à proximité du Pentagone pour chercher quelques indices concernant Ben Laden, pas le droit de prendre des photos, alors j’ai juste ça comme souvenir:

J’ai pas trouvé d’indices, mais ça, c’était avant.

Moment assez incroyable: en attendant le métro pour quitter cette zone qui met vraiment mal à l’aise tellement on a l’impression d’être surveillé, j’ai jeté un coup d’œil dans les fougères, et j’ai trouvé ça: (!!!!!!!!!! ndlr)

Une cassette !!!

C’est pas des conneries, j’ai trouvé une cassette à côté du Pentagone !
A ce moment, tout était possible, je n’étais plus simplement Thomas, jeune homme français sans histoire de passage quelques jours à Washington pour visiter, j’étais potentiellement l’homme qui pouvait faire plier tous les gouvernements du monde avec une simple cassette.
Tout était possible, absolument tout.
Mais quels secrets pouvait bien renfermer cette mystérieuse cassette?

– Un message inédit de Ben Laden en dolby surrond 5.1?
– Les futures cibles d’un tueur en série?
– Le nouvel album d’Indochine?
– Les croquis de la future attraction Ratatouille qui va ouvrir à Disneyland Paris en 2014?
– Des révélations accablantes sur Nafissatou Diallo?

Les possibilités étaient nombreuses, mais malgré ces hypothèses toutes plus probables les unes que les autres, la vérité sur le contenu de cette cassette était à mille lieux de tout ce que j’aurai pu imaginer…

Cette cassette….

FIN.

45 réflexions au sujet de « Think n°78: J’ai mangé une tartelette aux fraises devant le FBI. »

    • Seeing the full lyrics to these songs now, I am very pleased. Yes, “Restless” still takes the cake, but these are both very good, especially “The War Inside” (although the &#c2f0;s8i-2i/lo-fi” rhyme is ridiculous.) All we need now is confirmation about whether TWI is the same song as “People, Put Your Hands Up.”

    • the cost of living in the Phn.€ppiieslâiÂ  So, of course, I write often on that subject … see Real Cost of Living, Philippines or Philippine Questions — Cost of Living as just a few

  1. Je l’attendais depuis longtemps celui-la !! 😀 Merci beaucoup pour tout les sourires que tu m’as fait esquisser, et heureuse de savoir que t’es pas mort et enterré ou pire : jeté a la mer.

    • Mañana se jugarán en ROSARIO los Octavos y los cuartos de final.Los partidos de Octavos:Leandro Migani x Gonzalo Villanueva.Facundo Manzanares x Guillermo Durán.Pablo Galdón x Espasandin (SUI).Gabriel Hidalgo x Andrea Collarini.Galdos (PER) x Leonel Videla.Tomás Lipovsek Puches x Andrés Molteni.Juan Pablo Amado x Federico Zeballos (BOL).Renzo Olivo x Travaglia (ITA).

  2. A tous les coups c est Nicola Sirkis qui a depose cette cassette contenant le nouvel album pour que tu lui donnes ton avis (façon Bookcrossing un peu quoi)

  3. coucou Thomas je ne te connaissais pas mais là je vais être obligée de te suivre !!! Jai tellement rigolé que mon fils de 5vans a cru que je devenais folle devant le pc !

  4. ENFIN LE VOILA !!!! Je commençais à désespérer de ne pas en voir un nouveau !
    Je tiens à vous remercier pour ces moments de bonheur devant vos think et merci car vous m’avez lancé dans l’idée, début août, de faire un site à textes un peu délirants, comme vous. Voilà, non je ne fais pas ma pub, ce n’est pas l’endroit, mais merci de m’avoir fait découvrir cet univers, je ne m’en lasse pas !
    Encore merci !

  5. Mec, cette cassette me hante depuis le jour où j’ai lu cette article. J’ai fait une dépression nerveuse et violé mes parents après les avoir décapité à coup de couteau à beurre rouillé. Pour l’amour de Vishnu, Y’AVAIT QUOI DANS CETTE GOD DAMN CASSETTE !!!???

  6. Thomas. 😮
    Dis-nouuus ce qui était dans cette cassette ! Dis-le nous ! Ne nous abandonne pas dans l’expectative ! Pas encore :,o We need you B| Ça fait zizir un petit think <3 Je t'aime <3 (je le dis parce que tu sais pas qui j'suis héhéé)

    • Ich erlaube mir mal, an dieser Stelle zu wiernspeechdr: Die wichtigste Währung im Internet sind nicht Links, sondern Inhalte. Und ich sehe auch einen Unterschied, ob ein Dienstleister, den ich dafür bezahle, (hoffentlich) strategisch sinnvolle Links auf thematisch relevanten Seiten aufbaut oder ob gekaufte Links auf Seiten auftauchen, die so überhaupt keinen Bezug zu den Inhalten und Themen der verlinkten haben. In einem Punkt bin ich aber mit Ihnen einer Meinung: wichtig ist ein natürlich wirkendes Linkprofil

    • Phasellus magna est, rhoncus vel tempus sed, vulputate nec erat. Proin pulvinar nisi non ligula interdum rutrum. Donec cursus hendrerit ullamcorper. Vestibulum vitae magna libero, nec imperdiet enim. Pellentesque consectetur ipsum a tortor tempor rhoncus. In vel augue est. Curabitur a sollicitudin tellus

    • Gambar Pertama – terdapat 3 orang dalam gambar, seorang lelaki tua, seorang lelaki sedang menungang kuda dan seorang lagi sedang berbaring.Gambar kedua – gambar bunga dan rama2 membentuk muka seorang perempuan mudaGambar ketiga – terdapat 2 orang terdapat dalam gambar. seorang perempuan tua danseorang perempuan buda.Gambar keempat – terdapat 9 orang yang dilukiskan dalam gambar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *