Think n°71: Le Nokia 3310.

Désolé.
En temps normal, j’essaye d’écrire sur des sujets qui peuvent toucher le plus grand nombre d’entre vous, du bébé de quelques mois à la grand-mère de 98 ans la semaine prochaine.
J’ai le petit regret de vous dire que ce ne sera pas le cas cette fois-ci.

Vraiment désolé.

des marmottes qui manifestent

En fait, je m’adresse à ceux qui ont connu le Nokia 3310, mais si tu es trop jeune, tu peux malgré tout écouter ce que j’ai à dire, car ce téléphone était bien plus qu’un téléphone…

Je le considère aujourd’hui comme un objet de valeur, une sorte de relique, un artefact que le futur Indiana Jones pourrait convoiter dans quelques années.
Histoire de t’endormir moins bête, ou plus intelligent, sache que le Nokia 3310 s’est vendu à plus de 126 millions d’exemplaires dans le monde!

photo du nokia 3310

Pour beaucoup d’entre nous, c’était notre premier téléphone.
Moi, 11 ans, je rentrais en 6ème, cartable DDP sur le dos.
La fierté était déjà grande, mais le moment où je me suis vraiment senti devenir un homme, c’est quand ma mère est revenue me chercher le premier jour avec la boite du Nokia 3310 dans les mains.
C’était le commencement d’une nouvelle vie, plus rien ne serait jamais comme avant.
J’avais LE Nokia 3310 et rien ne m’arrêterait.

Adieu le téléphone Buzz l’Éclair pour jouer dans le bain, place à un appareil qui nous permet d’appeler des gens en vrai!
Vers l’infini et au delà quand on appuie sur la touche 4, y’en avait marre.
Dans la cour de récrée, le fait d’avoir un Nokia 3310 nous donnait une certaine prestance, le téléphone pendu à l’oreille, je me sentais un peu comme dans la peau d’un homme d’affaire négociant des contrats à plusieurs millions de francs, alors qu’en fait c’était juste ma maman qui me disait que j’avais oublié mon gouter, mais qu’importe, j’avais la classe.

Le téléphone Buzz l'Éclair

Les coques.

Peu de temps après est arrivé la mode des coques.
L’utilité? Une belle façon de personnaliser son Nokia 3310, refléter son identité à travers son téléphone, imposer sa personnalité aux yeux de tous.
Moi, j’avais une coque Titi.
C’est ce qui se faisait de mieux en matière de virilité.

Nokia 3310, la coque Titi


Une coque Titi, ça donne du courage.

On a tous eu un pote rebelle qui avait une coque Cannabis.

La coque Cannabis du Nokia 3310

La panique du code PUK.

Vous aussi, ça vous est arrivé?
Alors que la journée avait très bien commencé, vous avez subitement cru que votre vie allait basculé lorsque qu’après vous être planté 3 fois de code Pin, un message affolant s’est affiché sur votre téléphone: Veuillez saisir le code PUK.
WTF????!! :'(

PUK, rien que ces 3 lettres font déjà carrément peur, on dirait le nom d’un boss final de jeux-vidéo, le monstre super dur à tuer qui te met en Game Over 15 fois de suite et qui t’oblige à aller sur jeuxvideo.com pour trouver des codes.
Moi, ça m’est arrivé une fois, et ben, je peux vous dire qu’il est très dur de garder son calme dans ces moments-là.
Les gouttes de sueur qui coulent sur le front trahissent un visage qui a de plus en plus de mal à rester neutre, bon sang, c’est quoi ce PUK?

J’étais persuadé que mon téléphone était foutu, franchement, ils auraient pu choisir un autre nom moins angoissant, le code t’inquiète pas c’est pas si grave ou le code petite fleur, je sais pas moi, un truc dans le genre.
Le code titi.

image du monstre PUK

Le jeu Snake.

Avec Kaa du Livre de la Jungle, Snake de Nokia est le deuxième serpent à avoir marqué notre jeunesse.

Le principe de ce fabuleux jeu? Rentrer dans la peau de Snake et manger des petites boules noires bizarres.
À chaque boule noire avalée, le serpent grandit, le but est de ne jamais se toucher la queue.

Le jeu Snake du Nokia 3310

En fait j’ai rien trouvé de drôle à écrire là-dessus, donc on enchaîne.

Les logos

Pendant nos folles années, il y a eu l’étape ou l’on collectionnait les cartes pokémon, on a fait une petite pause à un moment donné pour se lancer dans une nouvelle collection: LES LOGOS!!!
Ces petits bouts de pixels noirs représentaient beaucoup de choses à nos yeux, quand on achetait des magazines, on regardait direct la dernière page avec la pub de tous les logos du moment!

J’avais un classeur avec toutes les pubs de logo.
Moi, je me souviens que j’avais un logo Scream Le logo scream , c’était pour montrer qu’il fallait pas trop rigoler avec moi.
Malheureusement, les gens voyaient ma coque titi avant mon logo.

Tout le monde se rappelle aussi des fameuses sonneries à télécharger, notons également que les artistes en herbe pouvaient eux-même en créer à l’aide des touches du téléphone.
Je ne vous parle pas du célèbre répondeur Mission Impossible « Votre mission si vous l’acceptez est de laisser un message après le bip » ou celui avec Ben Laden qui parlait à notre place, oh la la, qu’est ce que c’était marrant.

Mon iPhone me parait bien fade à côté du premier amour de ma vie.

Le Nokia 3310, tout une époque…

Publié le dimanche 21 août 2011.

les dédicaces du think 71


5 réflexions au sujet de « Think n°71: Le Nokia 3310. »

  1. « Moi, j’avais une coque Titi.
    C’est ce qui se faisait de mieux en matière de virilité. » = Perfect
    Je regretterais toujours la possibilité de créer soi même sa sonnerie 🙁 … Je voulais tellement avoir un portable que j’étais même prête à récupérer les anciens de mes vieux, le NOKIA juste avant le 33 10 même que y’ avait une antenne :O !

  2. Tu as réveillé tellement de souvenirs… J’avais une coque avec des chats <3
    Et je tenais à te dire que tu écris très bien, tu es vraiment agréable à lire et c'est très détendant ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *