Think n°58: Regarder King Kong.

Hier soir, j’ai eu soudainement l’envie de regarder King Kong, la version de Peter Jackson sortie en 2005, ça m’a pris d’un coup et je ne saurais vous dire pourquoi.
Ça faisait deux ans que j’avais acheté le blu-ray et je ne l’avais toujours pas regardé.
C’est un peu mon problème, je commande un film en blu-ray sur Internet et dès qu’il arrive à la maison, je n’ai plus envie de le voir, je suis un homme complexe.
Bref, après projection du film, j’en suis arrivé à une conclusion: Regarder King Kong, ça sert à rien.
Je m’explique juste après cette image d’intro.

image de la jaquette de king-kong en blu-ray

Trop triste.

Partons d’une évidence toute simple: être heureux dans la vie et la chose la plus importante qui soit, on est d’accord.
On est tous censés être à la quête du bonheur et fuir le malheur.

C’est une constatation toute simple de la vie d’un être humain, et même marin.

Or, King Kong est un film relativement déprimant, capturer un tel animal qui était tout tranquille dans sa jungle pour l’enchainer dans une salle de spectacle pleine de connards d’humains en manque de sensations fortes, c’est dégueulasse.

Observer les yeux complètements abattus de la pauvre bête pour ensuite la voir se faire fusiller alors qu’elle n’avait rien demandé, et quand, épuisée, elle glisse tout doucement du building pour tomber dans la vide et s’écraser, c’est trop triste.
Son dernier regard résigné…
Pendant le générique, j’étais vraiment mal dans ma peau.
C’est très con de regarder King Kong si c’est pour avoir les boules après, j’aurais dû regarder Toy Story 3.
Enfin même Toy Story 3 c’est triste à la fin, le 2 alors.

C’est qu’un film.

Alors bien sûr je me dis que ce n’est qu’un film et que ça n’a jamais existé, King Kong, en fait, c’est juste des pixels qui sortent d’un MacBook, peut-être Air.
Ça console bien de se dire ça, mais juste après je me dis qu’il s’est passé des trucs encore 20 fois pire dans le monde, et là je retombe en dépression en pensant à tous ces animaux qui ont souffert, qui souffrent, et qui souffriront aussi.
Que ce soit les pauvres chiens enfermés dans les caves dans le noir et sans croquettes, les éléphants qui se font tuer pour leurs défenses et même ses pauvres familles de planctons dévastées après le passage d’une baleine qui n’en a rien à foutre de décimer le travail de toute une vie d’un homme plancton qui en a chié pour fonder sa famille.
En plus hier soir c’était vraiment pas le bon soir, au moment où King Kong chute de la tour, j’apprends que j’ai perdu à Euromillions, deux coups durs pour le prix d’un.

J’avais vraiment pas besoin de ça.

image du tournage de King Kong

Même Gollum n’existe pas de toutes façons.
Sur ce coup là, c’est pas cool.

image making of gollum seigneur des anneaux

Triste monde où tout est artificiel, même les feux d’artifices.

Ferme ta bouche.

Autre truc qui m’a saoulé dans le film, l’actrice Naomi Watts.
À aucun moment, je dis bien AUCUN MOMENT, elle n’a pas la bouche ouverte dans le film.

Il y a certaines scènes où elle est censée avoir peur donc c’est normal que sa bouche soit grande ouverte, mais le problème c’est qu’elle fait la même tronche dans les passages tranquilles du film où elle pourrait se détendre un peu.

Vous pouvez vérifier par vous même.
Sachant le séjour qu’elle va passer avec King Kong, il y aurait beaucoup d’hypothèses qui pourraient expliquer le fait qu’elle ait la bouche toujours très ouverte, mais comme je souhaite que mon site garde son image enfantine, waouh pokémon cé tro bien vive les bonbons vous n’aurez pas mes explications. Dommage, ça aurait pû être marrant.

image de naomi watts dans king kong 1

image de naomi watts dans king kong 2

image de naomi watts dans king kong 3

image de naomi watts dans king kong 4

Vous en voulez encore?

image de naomi watts dans king kong 5

image de naomi watts dans king kong 6

image de naomi watts dans king kong 7

image de naomi watts dans king kong 8

image de naomi watts dans king kong 9

image de naomi watts dans king kong 12

image de naomi watts dans king kong 11

Publié le samedi 22 janvier 2011

Think dédié à: Gabin Gronert, Inka Bella, Corentin Guyot, Ophélie Lequesne G, Maxime Augé, Marin Enault, Gael Gronert, Hugo Scheithauer, Pablo Belfatmi, Kevin Mazda, Tiffany Be-Happy, Louis Gobron, Brice Bastien, Antoine Couffon, Roman Dropsy, Thibaud Frandonni, Pierre Hastein Gobron, Lagzhal Bokhari, Robin H. Thomas, Poerre-Olivier Brevet, Mélanie Farfadette, Adrien Feuga, Yol Morefi, Vincent Kermorvant, Arnaud Biaou Zessiel et Maxime Le Martret.

Une réflexion au sujet de « Think n°58: Regarder King Kong. »

  1. Voilà je tiens à vous dire que vous avez totalement raison. King Kong est un film extrêmement triste. Personnellement je l’ai vu 1 fois dans ma vie et ce fut le rideau de larmes, la dépression… De plus cette envie de confier mon mal-être m’étais apparue la première fois, il y a de cela 4 années.

    Pas plus tard qu’il y a 3 heures l’idée m’est venue de regarder les scènes époustouflantes du film (avec les T-Rex et tout)

    Et puis je me suis dis que j’allais le revoir encore en entier.

    Le résultat : je n’ai pas fini le film car dès le début Naomi Watts fait pitié … Au milieux du film quand elle embarque sur le bateau et qu’ils tournent la scène avec le ciel rosé avec ses larmes ruisselants le long de son visage m’a brisé le coeur :'(

    Donc par manque de courage j’ai donc décidé de sauter directement a la fin. Ce fut triste quand elle avance délicatement vers Kong dans ce brouillard epaix les yeux brillants , le visage triste … à travers les rues de NY.

    Mais la fin est si atroce :'( ce film m’a ramené à la dépression car au début du film on lui dit  » qu’un jour ou l’autre tout le monde l’abandonne ». donc la fatalité est deja annoncée…

    Pourtant: L’actrice joue parfaitement son rôle. Elle est noble et ses sentiments paraissent sincères dans le film. De plus cette solitude et tristesse qu’elle dégage tout au long du film est l’un des facteurs qui rajoute encore plus de tristesse au film.

    Pour moi Titanic et King Kong sont les premiers partenaires de la dépression planétaire. 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *