Think n°5: la triste histoire de Hubert mon hamster.


(Vous allez lire un récit assez triste, mais c’est important pour moi que vous le lisiez).

Ce Think, beaucoup de mes amis le connaissent car j’ai tendance à le raconter à un peu tout le monde, histoire d’alléger ce lourd fardeau que je porte depuis maintenant une huitaine d’année.
Avant tout, sachez que tout ce que je vais raconter a vraiment eu lieu! Ce ne sont pas des conneries!
Lors de mes 10 ans, j’ai adopté un hamster, j’étais tout heureux, rien que de le voir tourner comme un con dans sa roue me rendait fou de joie.
Il s’appelait Hubert, Hubert le Hamster.

A l’aube du septième jour, je me souviens encore lui avoir démontré tout mon amour pour lui en lui offrant un bout de mon steak frite en guise d’amitié éternelle.
Hubert était vraiment un hamster d’exception, il était mignon et très intelligent, quand je rentrais de l’école, il montait sur les barreaux de sa cage pour me dire bonjour.

Il était différent.
Mais Hubert mon hamster allait connaître une immense tragédie…

La tragédie.

Le septième jour, alors que le soleil était déjà levé et que la rosée du matin avait laissé un voile humide sur les brins d’herbes de mon jardin, je me dirige vers la cage de Hubert pour lui dire que Papa Thomas allait avoir une dure journée (contrôle de math) et pour lui faire des petits bisous sur les bajoues.
Horreur!!!!!
Hubert n’était plus le même!

Il était recouvert de sang!!!!!!!
Au début, je me suis dis qu’il me faisait une blague, que ça devait être du ketchup ou de la peinture (Hubert était un petit rigolo).

Mais non, c’était bien du sang!
Mais ce n’est pas tout, je n’étais pas au bout de mes surprises!!!!

De son cul sortaient de long boyaux, je tout d’abord pensé qu’il avait accouché, mais vu qu’il s’appelait Hubert et que c’était un gars, je me suis dis que ça ne pouvait pas être possible.
En urgence et en panique j’appelle Albert le vétérinaire, il me dit de me rendre au plus vite dans sa cabine, Hubert est en danger!
Ma maman m’amène chez le vétérinaire, avec dans la voiture la cage de Hubert mon hamster.
Après avoir examiné mon petit Hubert, mon cher hamster, Albert le vétérinaire me donne son verdict…

Le verdict de Albert le vétérinaire.

« -Écoute Thomas, je ne pourrai pas sauver ton hamster, il lui est arrivé une chose qui arrive une fois sur 50 000 (c’est vrai en plus).
En voulant chier un coup, ton hamster a poussé tellement fort qu’il s’est vidé de l’intérieur de son corps.
Il va falloir le piquer. »

En gros mon hamster a tellement poussé fort qu’il a sorti à l’air libre l’ensemble de ses boyaux, et le truc c’est qu’il était encore vivant (mais il ne faisait plus de roue).
Quand j’ai compris que Hubert allait mourir, j’ai chialé.
Mais sa mort m’a rendue plus fort, j’ai affronté mon destin avec le souvenir de Hubert en tête, il est dans mes tripes.


Vous pouvez me soutenir dans cette épreuve sur ma page Facebook.

Publié le 03/10/2008

14 réflexions au sujet de « Think n°5: la triste histoire de Hubert mon hamster. »

  1. Ping : Think n°51: Les deux ans de ThomasThink.com ! | Thomas Think

  2. Ping : Interview de « Tilah raconte de la merde » et « Damien fait l’con » ! | Thomas Think

  3. J’te comprends … je … *snurfl* … j’ai moi-même perdu mon … mon rat, il y a de ça 4 ans …
    Personne ne peut ressentir ce que nous avons tout deux ressentis … PERSONNEUH vous dis-je !

  4. Heya this is somewhat of off topic but I was wanting to know if blogs use WYSIWYG editors or if you have to manually code with HTML. I’m starting a blog soon but have no coding expertise so I wanted to get advice from someone with experience. Any help would be greatly appreciated!

  5. Oh non oh non c’est pas vrai c’est trop triste en plus en écoutant une musique triste T^T G DEJA EU ASSER D’AMI MORT TOTOTOTOTOTOT
    TOT TOT T-T T^T mon petit hamster suki daisuki TOT pourquoi a tu quitter notre monde T^T

  6. Thank you for the good writeup. It in fact was a amusement account it.
    Look advanced to more added agreeable from you! By the way, how could we
    communicate?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *