Think n°48: Je travaille au McDo.

Après plus de 4 mois d’absence (j’avais un rhume, désolé), je suis de retour sur ThomasThink.com avec un nouveau Think que vous aurez l’obligeance de retrouver ci-dessous.

Toujours plus fort! Pas de limites!

Etant continuellement à la recherche de nouvelles expériences enrichissantes et sensationnelles dans ma vie, j’ai décidé, après le saut à l’élastique et l’acte sexuel avec un pokémon de type Spectre, de travailler à Mcdonald’s !!!

Travailler à Mcdonald’s c’est trop génial !!!!!!!!!
C’est le meilleur travail au monde, on s’y sent vraiment bien!!
Cette entreprise est merveilleuse et les perspectives d’évolutions sont magiques !


😀 😀 😀 😀

PS: ce n’était pas un pokémon sauvage, j’suis pas fou non plus, il appartenait (et appartient toujours d’ailleurs) à une dresseuse que je connais.
En fait elle habite juste en face de chez moi.

Voilà, ça c’est fait, je connais maintenant tout l’envers du décors.
Et franchement, vous n’imaginez même pas le nombre de vaches qui peuvent décédées chaque jour pour assouvir vos besoins vitaux.
Ce sont des quantités ahurissantes de steaks qui passent au grill toutes les heures, c’est juste incroyable (à voir au moins une fois dans sa vie ndlr).
Mais moi je ne suis pas en cuisine, j’ai dis non car j’avais pas trop envie de sentir le cornichon en rentrant à la maison.
Alors je suis essentiellement en caisse, en contact direct avec les affamés.

À la caisse, le truc stressant c’est qu’on est chronométré, il y a un petit onglet sur le côté de l’écran avec un chronomètre et il devient rouge au bout d’un moment si on est trop long!!! (C’est pas des conneries).

Comme c’est stressant.

J’ai bien évidemment tout de suite fait le rapprochement avec LOST, c’est comme dans le bunker où il faut vite taper les chiffres dans l’ordinateur sinon le compteur devient rouge et il y a des hiéroglyphes bizarres qui apparaissent!!!
J’ai encore jamais vu de hiéroglyphes sur les écrans du Mcdo mais nul doute qu’ils s’afficheront si un jour je suis trop long.
Qu’arrivera t-il ensuite? J’en sais rien, mais sûrement la fin du monde.
Si ce jour devait arrivé, que Dieu nous vienne en aide.

Je ne vous dirai pas dans quel Mcdo je bosse car j’ai pas vraiment envie d’être harcelé par mes fans en délire.
Imaginez que les strings que les filles me jettent quotidiennement devant chez moi atterrissent dans les frites, ce serait pas top, quoique excitant.
Je peux juste vous dire que c’est le 5ème Mcdo le plus rentable en France et que niveau hygiène c’est très propre, même si au final rien ne m’empêche de me gratter les couilles avant de servir une grande potatoes, n’oubliez pas les sauces silvouplait, la dernière fois elles n’y étaient pas 🙁


Je trouve que mon montage à la classe et qu’il est très philosophique quand on se donne un minimum la peine d’y réfléchir.

Je ne suis peut-être pas normal, mais dès que je suis au Mcdo, je pense aux hommes préhistoriques et je déprime.
Ça me le fait surtout quand je regarde les clients taper leur commande sur les bornes (il n’y en a pas dans tous les Mcdo, c’est un écran où le client clique sur les sandwichs qu’il désire).
C’est trop facile! On est vraiment plus des hommes!
On fait pitié, et pas qu’un peu. Je m’explique:

AVANT

À l’époque, l’homme devait aller chasser pour se nourrir.
Il devait au préalable se fabriquer une arme avec du bois et du silex pour ensuite errer de longues heures dans les plaines à la recherche du futur défunt mammouth (pensées pour la famille).
Il courrait ensuite un énorme danger pendant la confrontation avec l’animal, la pauvre petite bête ne mourrait pas sur le coup.
Ensuite, il devait trouver deux ou trois brindilles pour essayer en vain de faire du feu.
Ensuite, il devrait aller à Super U pour acheter une grille à barbecue pour faire cuire les côtes de mammouth (Un vrai régal).
Ensuite, il devait reprendre la bagnole car il se rendait subitement compte qu’il avait oublié d’acheter du ketchup, sa femme avait pourtant tentée de lui rappeler en lui passant un coup de fil mais son iPhone 4 n’avait pas de réseau à ce moment-là.
Sur ce coup là, Apple a vraiment merdé.
Bref, c’était tout une histoire pour bouffer, une grande aventure digne des plus grands classiques Disney.

MAINTENANT

En 2010, au Mcdo, on a juste à cliquer sur “Royal Cheese”, et paf, une minute après, on te le sert sur un plateau!
Le plus fort dans tout ça, accrochez-vous bien, c’est qu’en plus le steak est déjà cuit!
On a plus aucun mérite.
L’évolution de l’homme est quand même assez pathétique quand on y pense, mais au moins on ne fait plus souffrir aucun mammouth, ils sont enfin tranquilles grâce à Mcdo.
Merci Mcdo.

Si le Mcdonald’s a fait souffrir énormément quelqu’un dernièrement, c’est pas un mammouth, c’est moi (et jusqu’à preuve du contraire, je ne suis pas un mammouth).

Et pour que j’aille directement me plaindre au big boss américain de Mcdo (800 euros de trajet en avion quand même), c’est vraiment qu’ils m’ont fait beaucoup trop souffrir.
Je pense que vous me comprendrez sans trop de peine.
Si j’ai travaillé au Mcdo cet été, c’est car ça coïncidait avec la sortie au cinéma de Toy Story 3.
Mon plan était déjà tout planifié dans mon cerveau, en y bossant, je pourrais avoir tous les potentiels jouets Toy Story 3 des Happy Meal, et gratuitement en plus.

Pour jouer dans le bain ça aurait vraiment été nickel.

Le mois de juillet arrivait peu à peu, mon coeur battait la chamade à chaque nouvelle livraison.

Ça y est, la nouvelle série de jouet arrivait enfin.

j’ouvre moi-même le carton…

……………

……

DES JOUETS SHREK 4 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


J’ai tout de suite demandé à un manager de me pincer pour vérifier que je ne rêvais pas, je lui ai ensuite demandé un paquet de mouchoirs car il ne me restait plus que mes yeux humidifiés pour pleurer.
Des jouets Shrek 4, pourquoi?!

Pourquoi tant d’injustice dans ce monde sans pitié et sans matières grasses ajoutées? :'(

Ce fut en quelque sorte mon 11 Septembre personnel, mon tsunami à moi.

MAIS…
Avec mon salaire à au moins 3 chiffres que le Mcdonald’s m’offre vraiment gracieusement, j’ai effacé mon chagrin en commandant sur Amazon le Woody officiel avec certificat d’authenticité et machin vocal intégré!
Des fois, je rentre à la maison sur la pointe des pieds et j’ouvre ma porte de chambre d’un seul coup pour essayer de le prendre en flag, mais il a quand même le temps de vite revenir à sa place et de s’immobiliser.
Je vais commencé à croire que c’est une arnaque et qu’il n’est même pas vivant mais vous allez me dire que je deviens paranoïaque.

Hop on se quitte, je retourne bosser.
Si ça se trouve il y aura encore 4 mois d’attente avant le prochain Think, mais tout ce que je peux vous dire c’est je renouvelle ThomasThink.com pour 1 an, donc on reste en couple jusqu’à au moins Septembre 2011.
Ce fut un plaisir de vous retrouver.

C’était trop bon putain.

Publié le 29 Aout 2010

Think dédié à Antoine Couffon et Johan S-Care Denis.

Une réflexion au sujet de « Think n°48: Je travaille au McDo. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *