Think n°44: Je vous explique comment devenir heureux.

On va parler de spermatozoïdes et de Kinder Bueno.

C’est le premier Think de l’année 2010…
Je vous accorde que ça faisait un petit moment que je n’avais pas mis à jour mon site d’amour pour mes lecteurs adorés (enfin ça dépend lesquels, il y a vraiment des gens bizarres), mais c’est normal, il m’est arrivé des choses pas jolies jolies ces derniers mois…
Je vais vous en parler.

Et c’est après ces évènements que j’ai décidé de changer…
J’ai pris la décision de ne plus me prendre la tête pour des choses futiles, j’ai décidé d’arrêter d’être à la limite de chialer quand il y a presque plus de bonbons rouges dans un paquet de Haribo alors que des Africains meurent de faim un peu plus loin.
Alors ce Think, je le dédicace à tous les gens qui dépriment pour rien, il faut que vous changiez!

Je donne le même conseil à tout ceux qui sont malheureux et qui en font leur marque de fabrique pour se faire plaindre.
Saez par exemple, il parle dans les 80% de ses chansons que sa copine l’a plaqué pour un autre car elle est morte d’une overdose et qu’il va se suicider.
J’aimerais bien lui dire d’aller de l’avant et de tenter de se reconstruire, mais bon, en écrivant des chansons joyeuses, il vendrait moins de disques.

Je précise que malgré tout, j’irai le voir en concert en Avril prochain.
Au collège c’était plutôt la classe de tout connaitre sur Saez, de très nombreuses filles sensibles, celles qui écrivaient leur testament sur leur agenda Titeuf, aimaient côtoyer un garçon qui n’écoutait pas que du rap…
Porter un T-Shirt Saez un peu provocant me rendais mystérieux, à cette fille qui s’appelait Odile je lui disais: “Au fond, tu ne me connait pas, tu ne sait pas qui je suis en vrai, tu ne connait que la partie visible de l’iceberg, imagine que je sois le parc Disneyland Paris, tu ne connait que la billetterie, il te reste à découvrir les attractions…hummmm
regard sombre Mais tu le sait bien ma gazelle, je suis riche, beau, intelligent, et allergique aux produits laitiers”

Nous ne sommes qu’une poussière sur la Terre qui elle-même est une poussière dans l’univers, dans 1000 ans, ou même dans 100 ans, plus personne ne se souviendra de nous, on ne servira plus à rien.

Même maintenant on ne sert pas à grand chose, on est présent sur la planète pendant 0,00000000000000000001 % du temps total qu’a existé cette dernière et qui lui reste à exister avant d’être engloutie, je me suis arrêté à 2012 pour faire mon calcul.En gros, on est juste de passage, et pourtant on stresse car il y a intero de mathématiques demain.
C’est minable.
Je dis NON!

On stresse aussi parce qu’on soupçonne notre compagne/compagnon d’aller voir une autre personne en cachette la nuit, ou parce que ça fait deux semaines qu’il n’y pas eu de frites au self, et que même s’il y en aurait, elles ne seraient peut-être pas assez cuites!On a peur de l’avenir, on flippe de ne pas trouver de travail, on a peur de la vieillesse, on a peur des requins, on a peur du calendrier Maya, on a peur de refuser le calendrier des pompiers par éthique alors qu’on est ruiné et qu’on a pas 5 euros à claquer pour ça, on a subitement peur de ses amis proches quand ils rejoignent des groupes facebook du style: Comment savoir qui visite le plus votre profil – METHODE OFFICIELLE, on a peur de tout!Est-ce que les hippopotames d’Indonésie stressent pour leur avenir? NON!Ils se contentent d’ouvrir la bouche en grand toute la journée pour faire peur, au zoo dans le sud de la France ils le faisaient en tout cas.
Et ils sont heureux comme ça!

Nous sommes les seuls qui avons oublié qu’il y a un certain nombre d’années, nous avons été les plus forts et les plus rapides parmi des millions de spermatozoïdes, ça n’a pas été facile, il y avait des gens qui grugeaient, mais on a réussi!
Je me souviens qu’à la ligne de départ, un connard de spermato m’avais emmêlé les lacets de mes chaussures pour que je me casse la gueule, et je ne parle pas de ceux qui s’étaient dopés, les enfoirés.
Mais peu importe c’est moi qui suis en vie maintenant, et pas vous!

Vous ne pouvez même pas me lire de toute façon, vous devez être décomposé à l’heure qu’il est.
Mais attention, je n’oublie pas tous mes potes spermatozoïdes avec qui j’avais fais une bonne partie du chemin jusqu’à qu’ils aient des courbatures, je pense à Jean-Mi, à Roger et à Augustine, nous avions pas mal d’affinités, on s’est tapés des gros fou-rire par moment.Surtout dans le col de l’utérus où Roger nous sortait des blagues trop marrantes.

Si tous ces spermatozoïdes perdants nous voyaient en train de déprimer dans notre vie (peut-être qu’ils nous voient depuis le paradis des spermatozoïdes) ils auraient carrément la rage et se diraient que c’est du gâchis, alors pour l’honneur de ces milliers d’humains qui n’ont pas pu naître à cause de vous, profitez de la vie en étant heureux, tout simplement!

C’est quand même la moindre des choses!

La vie est courte, vivez pour l’essentiel et oubliez tout vos petits problèmes minables à l’échelle de l’univers.

Comment être heureux? Et bien c’est simple!Chaque matin, je prend une tartine de Kinder Bueno qui m’aide à renforcer mes défenses immunitaires, je me sens bien, dans un corps sain, et dans un esprit sain.
Je vois la vie autrement.

Bien sûr, si toute votre famille meurt en accident d’hélicoptère lors d’un voyage touristique en Indonésie pour apercevoir les hippopotames à grosse bouche, si votre logement brûle car votre hamster a joué avec votre briquet ou si vous vous retrouvez seul dans la rue à vivre dans un sac poubelle éco+, une tartine au Kinder Bueno ne vous suffira pas pour retrouver le moral, c’est normal…
Mangez-en deux.

Conseil n°2:

Il te faut peut-être une autre méthode!
Vous souhaitez lutter contre le stress pour l’éliminer complètement?
Je n’ai qu’une seule chose à vous dire: Hakuna Matata, ça veut dire pas de soucis!

Pour bien commencer la journée, la première chose que vous devez faire au réveil avant de déjeuner, de vous laver et de vous gratter, c’est de regarder la vidéo qui suit.
Attention, regardez-là bien tous les jours!
Sinon ça marche pas.

Ces mots signifient, que tu vivra ta vie, sans aucuns soucis!!!!

Mais quelle phrase magnifique!!!

Bon okay c’est bon…
D’accord je l’avoue, moi aussi j’ai eu des moments difficiles à surmonter…
Le décès de Hubert Mon Hamster n’a pas été une étape facile et dire que ce fut le seul drame de ma vie serait un mensonge énorme.
N’oublions pas la mort de Giselle, mon araignée de compagnie que je pensais immortelle, quel ne fut pas mon désespoir lorsque je l’ai retrouvé desséchée.
Et ce n’est pas tout, j’ai découvert récemment que mes parents m’avaient trahis en 1996 lorsque j’avais 6 ans.
J’ai des preuves, je vous en fais part juste après ma petite explication.

Quand j’étais petit… J’étais un jedi mais surtout j’adorais Disneyland Paris, vraiment.
Dès que j’apercevais Donald ou Pluto dans le parc, je me mettais en transe, et je ne vous parle même pas de Tic et Tac, même le méchant de Pocahontas je l’adorais.

Quand il fallait quitter le parc pour repartir à la maison, je pleurais.
Toute l’année je continuais à penser à Minnie dans sa petite robe rose en harmonie avec ses petits collants et j’irais même jusqu’à dire qu’elle m’excitait.
Alors, dans ma chambre, quand je me retrouvais tout seul, la porte fermée à clé…
J’enlevais mon pyjama Oui-Oui et, je vous jure que c’est vrai, à 6 ans… Je dessinais des dessins pour les personnages de Disneyland.

Ensuite, je les mettais dans une enveloppe et ma mère me faisait croire qu’elle allait les poster à la Poste.
Vous voulez savoir le plus fou dans tout ça? J’y croyais.

A l’âge de 17 ans, j’ai commencé à me poser des questions sur les personnages lorsque j’ai vu la tête d’un gars après avoir mis ma tête dans la bouche de Donald, c’est à ce moment-là que ma mère m’a avoué que c’était des déguisements.
Je ne suis plus allé au lycée pendant deux semaines, le temps de faire le deuil, en quelque sorte.

J’étais dévasté.
Et il y a peu de temps, j’ai retrouvé une lettre que j’avais reçu des personnages de Disney, mais maintenant que je connais toute la vérité, elle n’a plus la même saveur.
C’est pas des conneries je l’ai vraiment reçu en 1996, c’est l’authentique, mais moi cela ne me fait pas rire.
C’est l’écriture de ma mère!!!!

Owned by mummy.

Le pire c’est qu’après cet évènement, tout s’est enchainé, j’ai émis des doutes sur la véritable existence du père-noel, je me suis demandé comment une petite souris pouvait m’arracher des dents pendant mon sommeil et me filer une pièce de 10 francs, et surtout, j’ai su que Le Petit Marseillais s’était lui aussi foutu de ma gueule pendant 17 ans.
Ouvrez les yeux! On nous ment!
Les Zani’Mousses n’existent pas!!!!
Chienne de vie, heureusement que les Kinder sont là, dès que je fait une crise, une petite tartine me remet toujours les idées au clair.

Pincemi, moi qui t’aimais tant!!!
Tu n’existes même pas…
Pour exprimer ma déception aux yeux du monde et aux nez de mon entourage, j’ai décidé de ne plus me laver.

(C’est volontaire si je n’ai pas mis de « s » à nez au pluriel, je trouve que « nezs » ça fait trop bizarre comme mot)

Mais il faut savoir que tous ces moments douloureux m’ont rendus plus fort.

Maintenant je sais ce qu’il faut attendre de la vie, et ce qu’il ne faut pas en attendre.
Et en sachant cela, on ne peut qu’être heureux et vivre sereinement et paisiblement.

Bon après le soucis c’est la santé, on a beau être heureux, si du jour au lendemain on doit se faire amputer des deux jambes et des deux bras tout en devenant aveugle, sourd et muet, le bonheur est tout de suite moins accessible.
Pourtant, à la télé on peut dédramatiser, vous avez vu le spot de prévention contre le cancer colorectal?


Il a l’air trop sympa ce petit cancer!
Regardez sa petite tête toute mignonne!

Il n’est pas méchant.

Il est chou!
Moi j’ai carrément envie d’en adopter un!
Un cancer de compagnie.
On promènerait notre cancer apprivoisé en laisse dans la rue, il reniflerait les autres cancers qu’il croiserait.
Il serait très affectueux, content de nous revoir à notre retour de cours ou du boulot.
Il se coucherait sur le canapé avec moi pendant que je regarderais le Grand Journal de Canal+, il ronronnerait tout en collant sa tête contre moi.
Bien sûr, il faudrait en prendre soin, l’emmener de temps en temps chez le vétérinaire et le nourrir avec de la nourriture équilibrée.

Adoptons tous un cancer!

Il aurait sa place dans la famille.

j’ai bien conscience qu’il y a aussi des cancers pas gentils du tout, ce groupe ne remet pas en cause cette terrible maladie qui ne se soigne malheureusement pas avec une tartine et qui fait de nombreuses victimes chaque année.

Mieux vaut en rire plutôt qu’en avoir rien à foutre.
Vous pouvez faire un don pour la recherche sur www.arc-cancer.net
Peut-être qu’ils vous offriront en échange un cancer de compagnie, qui sait…

Enfin bref, découvrir que les personnages de Disneyland ne sont en fait que des déguisements n’est rien comparé à la révélation que j’ai eu il y a très peu de temps et qui m’a complètement bouleversé…
Ca concerne le bambou.
Si vous me lisez pour la première fois, je vous invite à lire le Think précédent pour savoir pourquoi je vous parle de bambou puis revenez après sur cette page pour lire la suite.

Think n°43: J’aime le bambou et j’assume

Dans ce Think, je pose en photo avec mon bambou car je l’adore, on a les mêmes passions.
Par exemple, il adore manger de la nourriture pour poissons, comme moi.
Enfin bref, je vivais le grand amour avec ma tige verte jusqu’à ce que je reçoive un mail d’un spécialiste du bambou venant d’une association de passionnés de bambou…
Et là, c’est le drame…
Je vous laisse lire ce mail.

_______________________________________________

bonjour Thomas et meilleurs voeux……

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi !

La bonne nouvelle : c’est qu’on t’adore et que tu nous a bien fait rire même s’il y a plein de vilains moqueurs chez nous.
Mais même si cela a l’air un peu méchant des fois cela ne l’ai pas du tout.

Donc bienvenue à toi dans le monde du bambou.
On est une équipe de collectionneurs un peu fou et si cela t’intéresse tu peux venir nous voir.

La moins bonne…..c’est que t’as première photo sur laquelle tu poses….ben…..ce n’est pas du bambou ! MDR….
C’est une plante honteusement et commercialement appelée Lucky Bambou…C’est plante est en réalité un

Dracaena sanderiana
Dracaena sanderiana est une espèce de Dracaena, originaire du Cameroun (afrique centrale tropicale).
Cette plante est souvent nommée plante de la paix et de la chance.
Elle est d’ailleurs très connue sous le nom de Lucky Bamboo (bambou de la chance, bien que ce ne soit pas un bambou), ou de canne chinoise.
La plante n’a rien de commun avec le bambou sinon une vague ressemblance au niveau de la tige.

La constitution n’est vraiment pas la même ni les conditions de culture.

Bonne journée à toi et peut être à bientôt sur le site ?
Eric

_______________________________________________

Merci Eric, tu vient de détruire ma vie.

Voilà, la plante avec qui je couche depuis maintenant deux mois et qui me fait croire qu’elle est du bambou…n’en est pas!
Alors ça, pour un coup dur, c’est un énorme coup dur!
J’ai créé La Secte du Bambou , je me revendique comme Gourou de ce mouvement social, et maintenant on m’apprend que le règne que j’ai bâti n’est basé que sur du mensonge!
Depuis que j’ai lu ce mail, je tremble à en faire vibrer le sol, on dirait que je suis un Nokia 3310.
C’est comme si vous découvriez que votre grand-mère est en fait un homme!
C’est comme si votre cochon d’Inde vous disait qu’il sait parler plus de cinq langues différentes dont le chinois!

C’est un choc immense!!!
Quand j’ai annoncé la nouvelle sur ma page facebook et sur mon compte Twitter, beaucoup de personnes l’ont mal pris.

Mais vous savez quoi?
Je vais mieux…

La morale de ce Think (car maintenant tous les Thinks auront une morale), c’est que ça ne sert strictement à rien de se morfondre dans des nuages de problèmes.

Des soucis qui en y réfléchissant bien sont complètement futiles comparé à ceux des hommes et des femmes qui se sont pris des murs en béton sur la tronche à Haiti.
Si on doit stresser pour quelque chose dans la vie, c’est sur la position du soleil par rapport à la Terre, la création de trous noirs dans la voûte céleste, Super Mario Galaxy, les astéroïdes qui passent tout près de nous mais certainement pas car vous n’arrivez pas à faire moins de 10 fautes au code de la route!

PS: je vous invite à rejoindre mon nouveau groupe Facebook, sinon je vais trop déprimé…

Publié le 19 Janvier 2010

2 réflexions au sujet de « Think n°44: Je vous explique comment devenir heureux. »

  1. C’est complètement idiot ce que vous dites sur Saez. Il écrit juste des sentiments très profonds. On n’ira jamais reprocher à Baudelaire de parler de son Spleen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *