Think n°43: La secte du bambou.

Euh…
Bonjour à tous!… Je suis stressé.
Bon, je préfère vous le dire tout de suite, ce Think est vraiment très très très délicat…

Je ne sais pas trop comment amener la chose pour pas que vous ne quittiez cette page trop vite, mais le Think que nous allons vivre ensemble à pour sujet: le Bambou.
Oui le bambou, ces jolies tiges vertes qui me donnent maintenant des frissons à chaque fois que j’en vois.
J’imagine bien que le bambou, vous en avez rien à foutre, mais je vous en prie, laissez-moi vous parler de ma nouvelle passion, c’est vraiment important pour moi.

Allez-vous continuer à lire ce think (Même si ça parle que de bambou) ?

Vous êtes toujours là?
Merci, ça fait vraiment du bien de se sentir écouté dans ce putain de pays.

Alors voilà, tout a commencé il y a quelques jours, je me baladais sur Twitter et quelle ne fut pas ma surprise et mon choc émotionnel quand un gars a mis en ligne sur sa page l’information suivante:
Certaines variétés de bambou peuvent pousser jusqu’à 1 mètre par jour.
Et c’est pas des conneries.
C’est incroyable!! 1 mètre par jour quoi!!!!!!
Oh my god!
Vous vous rendez compte?? C’est tout simplement magnifique!
La nature est tellement étonnante!

J’ai vraiment eu du mal à me remettre de cette information tellement j’ai été surpris, mon corps était lui-même tout chamboulé par cette découverte semblable à celle de l’Amérique.

Sérieusement, je pense que Christophe Colomb a moins ressenti de choses que moi quand il a découvert le nouveau monde.
Pareil pour les premiers hommes sur la lune, je suis sûr que j’ai été plus impressionné en apprenant cette nouvelle sur le bambou qu’eux en mettant leur vulgaire pied sur la….lune MDR (mort de rire) .
Pfff oh comme c’est marrant, je suis sur une autre planète lol kikou.
Ils ne savent vraiment pas découvrir les bonnes choses, il leur suffisait d’ouvrir un livre sur le bambou et ils auraient eu le même sentiment d’accomplissement, un sentiment encore plus fort même!
Le soir même de ma découverte, je n’avais pas faim, pourtant c’était du saumon fumé, et j’adore le saumon fumé.
Mais qu’importe le saumon, je ne pensais qu’au bambou.

Certaines variétés de bambou peuvent pousser jusqu’à 1 mètre par jour!

Et la nuit suivante…

La nuit suivante, j’ai rêvé que j’étais un bambou au milieu d’une forêt, j’étais entouré de tous mes amis bambou, et on parlait du match France-Irlande tranquillement sans s’énerver, bien que beaucoup de bambous étaient sidérés par la main de Thierry Henry.
En même temps c’est normal, il y avait beaucoup de bambous supporters de l’Irlande.
Je ne bougeais pas, je vivais, c’est tout.
Je sentais le vent caresser ma tige, et les petits insectes qui me montaient dessus me chatouillaient agréablement.

J’adore le mot bambou en plus.
C’est trop trop mignon.
Si un jour j’ai un gamin, je l’appelle Bambou, ça c’est sûr et certain.

J’espère que ma femme sera d’accord, de toute façon si elle ne l’est pas, je la quitte.
Si elle n’est pas capable d’accepter ma passion, c’est la porte, c’est clair et net.
Je suis Bambouphile
Avoir une femme bambouphobe serait pour moi la pire des punitions, une fatalité.

Et si ça se trouve, mon gamin, en s’appelant bambou, grandira lui aussi d’un mètre par jour!
Sa taille lui permettra de faire du mannequinat, ou même du basketball!
Mais les humains normaux de l’équipe adverse rageront de sa taille et seront en colère de perdre à chaque fois.
Il faudrait inventer un sport que pour les hommes-bambou, le Bamball par exemple.
Question d’équité.

Cette vidéo m’excite.
Honte à vous qui avez encore besoin de films pornographiques pour vous détendre à vos heures perdues!
Clara Morgane ne me fait plus rien.
Seul ce genre de vidéo me fait un effet fou:

Je suis BambouSexuel

Ecoutez-moi le grincement de ces tiges, mes tympans en raffolent.

Bon, normalement, à ce stade du Think, vous devez commencer à ressentir de l’amour pour le bambou.
Vous devez frémir et même pratiquement gémir en regardant à nouveau la vidéo ci-dessus.
Si ce n’est pas le cas c’est que ma manipulation de l’esprit ne fonctionne pas très bien.
Mais j’en suis sûr, une partie de vous est maintenant bambouphile.

Liberté, égalité, fraternité, bambou.

Alors rejoigniez ma secte!
Le secte du bambou
Ici, je ne vous demanderai jamais d’argent, ici, seul votre amour pour le bambou compte!
Pour les mineurs, veuillez toutefois demander l’autorisation à vos parents avant de rejoindre le mouvement.

J’ai un rêve.
J’ai un rêve qu’un jour les bambous soient traité comme des êtres-humains et qu’ils ne soient plus jugé par la couleur de leur tige.

ENSEMBLE nous pouvons faire avancer les choses!
Rejoigniez la secte du bambou en cliquant sur l’image ci-dessous.
Que ce lieu devienne le sanctuaire de tous les bambouManiaques de la Terre.

(Mais lisez quand même la fin du Think avant de rejoindre la grande famille des fans de bambou.

Parce que, imaginons que vous cliquiez maintenant et qu’après vous oubliez de revenir ici pour lire la suite, vous allez louper plein de trucs intéressants et moi je me retrouverai tout seul comme un con pour la fin de ce Think.)


Ami(e)s de la Secte du Bambou, j’ai envie de vous connaitre, de savoir qui vous êtes.

Je vous propose un petit concours communautaire.
Le gagnant tiré au sort gagnera une tige de bambou dédicacée!!!

Pour jouer, rien de plus simple:
Prenez-vous en photo à coté d’un bambou et envoyez-moi votre photographie à jthomasconcept@gmail.com ou postez-la dans le groupe Facebook de la Secte du Bambou.

Si vous m’en donnez l’accord, votre photo sera publiée sur cette page!

Je vous donne quelques petits exemples pour si jamais vous ne savez pas comment faire:

Je me suis jamais AUTANT marrer en prenant des photos.
Le pire c’est que j’en suis vraiment très fier car elles arrivent à montrer l’émotion que j’ai en étant avec un bambou.
On ressent dans mes yeux tout cet amour, vous voyez bien que c’est pas une blague.
J’attends les vôtres!

Quelques minutes après avoir mis en ligne ce Think, j’ai déjà reçu la première photo!!!

Je m’attendais pas à du aussi rapide!

J’espère que mon concours ne va pas faire de bide.
Je vous laisse jusqu’à Février 2010 pour être sûr de recevoir au moins quelques photos.

Si vous n’avez pas de bambou chez vous (ça peut arriver), allez dans un magasin de plantes genre Botanic, Jardiland, GammVert, vous y trouverez votre bonheur pour faire une jolie photo.
AU PIRE: si le bambou est en rupture de stock, prenez-vous en photo avec un papier: J’aime le bambou

ACHETEZ DU BAMBOU

Découvrez mon bambou

Étant célibataire en ce moment-même, j’ai énormément d’amour et de tendresse à revendre et je le donne intégralement à mon bambou.

Je dors avec, et sa chaleur si fraiche me réconforte la nuit quand je fais des cauchemars.
J’aime le sentir près de moi au réveil, il me procure une parfaite sensation de bien-être.

Oui, mon bambou que j’ai nommé Bambou partage mon lit.

Oui, Bambou à sa place à table, il fait maintenant partie de la famille.

Quoi???
Vous ne saviez pas que les bambous se nourrissaient de carambars?
Faudrait peut-être penser à vos instruire des fois.

Je dédicace ce Think aux twittos @chezmaos @alexcouter @LMNATI
Suivez-les tous!
(Ils aiment le bambou).

Je suis heureux, j’ai réussi à faire un Think entier en parlant que de bambou, yeah!!!!!
Avouez que maintenant, grâce à ce Think, vous ne voyez plus le bambou de la même façon!
Je compte sur vous pour raconter à vos ami(e)s lors des soirées que cette magnifique plante peut pousser jusqu’à 1 mètre par jour selon son espèce, et bien sûr, parlez-leurs de ma secte.
Merci.

Terminons si vous le voulez bien sur une note romantique:


Publié le 26 Novembre 2009

3 réflexions au sujet de « Think n°43: La secte du bambou. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *