Think n°40: Le paradis existe ! Images et preuves.

Moisir lentement dans le plus grand des silences, dégager (en paix) une odeur putréfiante qui en agresserait les papilles gustatives d’un bébé ours polaire, c’est ça la mort.
Moche de l’intérieur et ça se voit à l’extérieur.
Mais mourir, c’est aussi faire preuve de générosité, c’est léguer sa chair, ses intestins et ses yeux vides de regard à de petits asticots qui n’ont rien d’autre à foutre que de se retrouver six mètres sous terre avec nous.
Si ça ce n’est pas être no-life quand même, rester enfermé dans le noir à bouffer du cadavre humain alors qu’il y a tant de belles choses à faire à l’extérieur.
Et après ils s’étonnent qu’ils n’ont pas de copine, mais bougez-vous les mecs! Y’a pas que le dégustation de cervelle dans la vie!
Ils me font bien rire, c’est juste pourrir.

Rien que pour les inciter à sortir et à enfin avoir une vie, de l’amour, du sexe et du rock’n Roll, je préfèrerai être incinéré quand viendra l’heure de mon dernier souffle.
Quoique, nourrir les poissons en mal d’expériences culinaires, ça ne me botte pas trop non plus.
Mourrir, c’est compliqué.

Un lecteur m’a gentiment demandé de faire une allusion à Lustucru dans ce Think, et comme je suis là pour vous aider, zéro tracas, zéro blabla, voici des gnocchis Lustucru!
De rien mon coeur.

En tout cas, qu’on soit croyant ou pas, il faut bien avouer qu’on espère tous qu’il y ai un petit quelque chose après la mort, juste un ptit truc qui se passe.
Quand même, on a pas survécu à la Grippe A, à la crise financière et à High School Musical pour devenir de la poussière insignifiante une fois notre corps en panne, ce serait un scandale si c’était le cas.
Alors on parle beaucoup de paradis, mais l’humanité se fait vieille, ça doit faire du monde là-haut, moi je n’ai pas envie de me retrouver comme une sardine en boite avec des ailes d’anges.
Un seul Paradis, c’est pas assez…
Il en faudrait plusieurs, et de différentes qualités, voici mon programme pour les présidentielles de 2012.
Déjà, il faut arrêter l’immigration, on fait rentrer n’importe qui au paradis et on voit bien les problèmes que ça cause.

Comme le disait Bénabar dans une de ses chansons, ils sont nombreux là-haut, ça fait du poids, d’ailleurs parfois, le ciel est bas.
Je propose que chacun prépare une lettre de motivation et un CV, chaque candidature sera scrupuleusement étudiée par l’administration paradisiaque.
En cas de candidature non retenue, go Pôle-Enfer.
M’enfin, j’espère pour certains que le patron du paradis n’est pas arabe car j’en connais qui vont pas mal regretter les conneries qu’ils ont pu dire du temps de leur vivant.
Va falloir passer par dessus les barrières pour rentrer! Et oui, il fallait y penser avant!

Je ne pense pas que Jean-Marie Le Pen soit recruté dans le meilleur des paradis, il devra sûrement se rabattre sur le Paradis Leader Price éco +, un paradis bas de gamme pour ceux qui n’ont pas été pris dans le Paradis Auchan.

Le Paradis Auchan est un lieu où il y fait bon vivre, il comprend un Disneyland Resort Paradis, des concerts de Vanessa Paradis tous les soirs sur la grande place du marché et de l’agriculture avec des OGM bio.
En revanche, le Paradis Leader Price éco + craint franchement, il n’est jamais au calme à cause de ces putains d’avions et du père-noël qui vient foutre la merde chaque année avec ses rennes de Canal Sat.
( Canal Satellite pour Noël, un cadeau vraiment exceptionnel, Canal Sat, Oh oui vraiment, à 10 euros par mois seulement! )

Vous l’avez compris, je propose l’existence de plusieurs types de paradis pour ainsi créer différentes classes sociales, bah oui, comme si les Jet Set Paradise allait côtoyer les « Nuages gris » ( c’est comme ça qu’on appelle ceux qui vivent dans le Paradis Leader Price éco+, ceux qui achètent leur camembert chez Gifi. )
Bon la, je vous ai expliqué ce qu’il en était pour les humains, mais je demande bien entendu la création d’un paradis pour chaque espèce.

– Le paradis pour chiens.

– Le paradis pour caniches.
– Le paradis pour Girafes.
– Le paradis pour hippopotames.
– le paradis pour ceux qui apprécient et comprennent les mathématiques.

etc…

Je tiens également à préciser qu’au Paradis, on garde la même apparence que celle qu’on avait le jour de notre mort.
J’admets donc qu’il y ai pas mal de vieux aveugles et incontinents au paradis, c’est bien, ça arrose les nuages.
Il y a une bonne ambiance, on se marre bien.
Vous les jeunes, essayez de mourir vieux si vous voulez apprécier comme il se doit les bonnes vieilles parties de Scrabble et de belote qui mettent la fièvre à Paradis Ville!
Le suicide n’est pas la solution, et vous comprenez maintenant pourquoi.

Publié le 02 Octobre 2009

2 réflexions au sujet de « Think n°40: Le paradis existe ! Images et preuves. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *