Think n°39: Mon tonton Jean-Louis Borloo.

Je déteste ma mémoire.
Pendant que je rêve, ma vie est absolument géniale…
Chaque nuit, je vais à Disneyland Paris et je fait la Tour de la Terreur sans faire la queue, je navigue avec Jack Sparrow dans des océans de dragibus, je perce les secrets de l’île avec Benjamin Linus (d’ailleurs il m’a trahi hier soir ce con).
Mais dès le lendemain, c’est toujours le même refrain, je ne me souviens de rien (triple rime).
Je déteste ma mémoire.

Cependant, mon rêve de la nuit dernière fut tellement intense et si fort « émotionellement » que je m’en souviens parfaitement aujourd’hui.
Et maintenant, je ne cesse d’y repenser, j’irai même jusqu’à dire qu’il m’obsède, ce ne serait pas exagéré.
Vous aussi, ça vous est peut-être déjà arrivé de faire un rêve si bouleversant qu’il vous perturbe ensuite pendant des jours et des jours.
Parfois, nos rêves nous guident dans nos propres vies.

Je me souviens qu’à l’époque, ma mémoire m’avait offert le souvenir d’un rêve, j’avais rêvé que la copine d’un pote était la femme de ma vie.

Et depuis j’ai trois dents en moins et je suis en chaise roulante.

Depuis que ce pote m’a cassé la gueule, j’ai pris conscience de la dangerosité des rêves, et de leur implication importante dans la vie « réelle ».
Et j’ai peur que le rêve que j’ai fait la nuit dernière provoquent de graves répercutions dans ma vie.
Mais au final, je souhaite qu’il puisse se réaliser.
Mais quel était donc ce rêve?…

Les tambours roulent

La foule retient son souffle

J’ai…
J’ai rêvé que Jean-Louis Borloo était mon tonton.
Voila.

Jean-Louis Borloo c’est mon tonton idéal, il viendrait tous les dimanches à la maison et on mangerait des loukoums tous les deux.
Puis viendrait l’heure de l’apéro ou nous prendrions le verre familial, mais aussi le verre de l’amitié, car plus qu’un oncle, Borloo serait un ami.
On rigolerait de tout, et de rien surtout.
Jean-Louis Borloo a un visage qui inspire la sympathie, ça se voit tout de suite qu’au fond c’est un gars bien.
Juste en entendant le nom « Borloo », on devine déjà que c’est une crème de l’humanité.
C’est pas un nom de méchant.
Bon, je ne suis pas là pour parler de politique, ce n’est pas mon but de perdre ou gagner des lecteurs en parlant de ça, et puis mon petit doigt me dit que là, à cet instant, vous en avez rien à foutre.
Enfin quand même, si Sarkozy n’avait pas gagné aux élections, il y aurait pas la crise financière ni la grippe A!
Et Michael Jackson ne serait pas mort!

(Bah quoi, je fait comme tout le monde, je met tous les problèmes du monde sur le dos des hommes politiques, ce n’est pas ce qu’il faut faire?)

Enfin bref, revenons au sujet principal de ce think, une chose est sûre, je ne mourrai pas avant que Jean-Louis Borloo soit mon tonton!
Et je ne vivrai pas en paix tant que ce sera pas le cas!
Je ne sais pas trop comment fonctionnent les systèmes d’adoption, plus particulièrement de tontonnement mais sachez que je suis prêt à tout pour arriver à mes fins et mes soifs d’apéro.

Et c’est là que vous intervenez, j’ai besoin de vous!
J’ai créé un groupe sur Facebook pour que Jean-Louis Borloo devienne mon tonton, J’AI BESOIN DE VOUS!
Si vous êtes plus de 600.000.000 à venir sur la page, peut-être que je serai entendu par cet homme politique d’exception, cet homme d’exception tout court.
Par pitité, aidez-moi!
J’ai vraiment besoin de vous, c’est sérieux!


Jean-Louis, si tu passes par ici, fait-moi un signe!
Je t’en supplie.
Je serai un neveu attentionné, je te le promet!
Jean-Louis, répond moi.

Vous voyez, les rêves peuvent nous inciter à faire des choses incroyables dans la vie réelle.
Il suffit de rêver que vous êtes amoureux de Roselyne Bachelot pour que cet amour se développe pour de vrai le lendemain (en tout cas si vous faites ce rêve vous êtes un peu dans la merde quand même).
Je suis aujourd’hui persuadé que j’ai beaucoup de choses à partager avec mon Jean-Louis.
Merci mon subconscient.

Attendez… ne partez pas!
D’autres rêves me reviennent à l’esprit!
Plutôt que des mots, les images vous les décriront à merveille.

J’ai aussi rêvé…

Que Pikachu devenait président de la république française

Par contre Jean-Louis restait premier ministre dans ce rêve (bah oui quand même).

Que ma chienne n’était toujours pas intelligente

Que je me mariais avec Kate de LOST

Que nous avions fondé une famille

Publié le 01 Septembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *