Think n°30: comment fabriquer son rouge à lèvres?

Il y a un problème.
Je reçois chaque semaine les chiffres d’audience de ThomasThink.com avec des analyses complètes sur VOUS.
Mais si je suis ici aujourd’hui, ce n’est pas pour vous parler des très bon résultats de ce site ni des milliers d’euros qu’il engrange chaque jour, NON.
Je suis là pour vous dire qu’il y a un soucis.
L’organisme qui me fait parvenir les chiffres arrive à connaitre le pourcentage d’hommes et de femmes parcourant ThomasThink.com.
Et les résultats sont affolants, pour la semaine dernière j’ai eu droit à la visite de 97% d’hommes, de 2% de femmes et 1% de « non-identifié ».
Pour les ‘non-identifiés », je ne sais pas trop qui c’est, sûrement des hommes à micro-pénis très peu visible, ce qui justifie que l’organisme a eu du mal à savoir si c’étaitt des hommes ou des femmes, je pense.

Enfin le problème n’est pas là, voyons!
Mon site n’est pas adapté aux femmes, peut être car je parle trop de Clara Morgane, c’est une possibilité.
Alors j’ai pensé à faire une rubrique mode, ou encore une rubrique aspirateurs (je plaisante, évidemment!…hum)
Mais cette stratégie marketing est-elle viable à long terme? Je l’ignore.
Il faut absolument que j’arrive à diversifier mon offre pour pouvoir conquérir le monde, les hommes, les femmes, et les non-identifiés.


Maintenant, les hommes, partez!
Je m’adresse à partir de cette ligne qu’aux femmes! (et à Vincent McDoom)
Euh…Bonjour et bienvenue sur ThomasThink.com!
Je souhaite que nous nous entendions bien dès maintenant, le premier contact est important.
Nous allons donc voir ensemble comment fabriquer du rouge à lèvres!

En période de crise financière, il est primordial de savoir se débrouiller en autonomie sans dépendre des grosses multinationales comme l’Oréal.
Vous allez voir ensemble que confectionner soit même ses cosmétiques est un véritable jeu d’enfant!
Nous procèderons par étape.



Étape 1) Aller sur un site de vente de billets d’avion.
De nombreux sites proposent des prix très intéressants, que ce soit en première classe mais aussi en classe économique.

Étape 2) Choisir le Japon comme destination.
Ne confondez surtout pas avec la Chine, ce qui nous intéresse n’est pas les jeux olympiques mais le rouge à lèvres!

Étape 3) Prendre l’avion.
Rien à expliquer dans cette partie, même les blondes comprendront que le fait d’acheter un billet d’avion, c’est pour prendre l’avion ensuite.



Étape 4) Acheter un Harpon sur place.
Vous en trouverez à bas prix, il y a même des offres avec deux harpons pour le prix d’un seul.

Étape 5) Acheter un bocal et un couteau

Nous nous servirons de ce bocal et de ce couteau par la suite.

Étape 6) Louer un bateau assez costaud.
Ne louez pas une simple barque, ce n’est pas de la truite que nous partons pêcher…



Étape 7) Tuer une baleine
Visez le coeur, c’est plus rapide.
Il est possible qu’elle se débatte, mettez-y de la hargne, gardez bien en tête que vous efforts seront récompensés quand vous serez en possession de
ce magnifique rouge à lèvres!

Étape 8) Ramener la baleine sur la plage et extraire sa graisse dans le bocal
Armez-vous de votre couteau et faite une entaille de deux à trois mètres sur la partie inférieure du ventre de la baleine.
La graisse devrait dégouliner de partout, mettez-en le plus possible dans votre bocal.

Étape 9) Vendre le reste de la baleine à un restaurant.
La baleine se mange, on en fait des sushis, vendez-là à un restaurant.
Avec l’argent récolté, trouvez un endroit pour acheter un billet d’avion retour pour retourner chez vous.



Étape 10) Trouver une ruche et prenez de la cire d’abeille.
Il nous faut trouver de la cire d’abeille, c’est ce qui rendra plus consistant le rouge à lèvres.
Habillez-vous de façon à être correctement protégé des piqures d’abeilles qui seront bien sûr énervées.
Mettez la cire dans le bocal contenant la graisse de baleine.

Étape 11) Trouver des conservateurs
Ça par contre je sais pas où en trouver, débrouillez-vous pour cette étape là.

Étape 12) Mélanger avec rigueur les ingrédients du bocal.

Mettez les conservateurs dans le bocal contenant la graisse et la cire, prenez une grande cuillère (celle pour la soupe) et mélangez de façon régulière le tout.

Point Info
Félicitation! Nous approchons du but!
Vous possédez maintenant une matière jaunâtre visqueuse.
Ça commence à prendre forme! Soyez d’ors et déjà fier de votre fabuleux travail!

Étape 13) Acheter un autre bocal (avec des petits trous) à Botanic
Mais des trous vraiment très petits.



Étape 14) Trouver des colorants.

Certains fabricants se servent d’épices ou encore de betteraves pour les colorants de leur rouge à lèvres, mais
le colorant le plus utilisé reste la cochenille.
On retrouve aussi ce petit insecte rouge dans le salami (vous regarderez dans les ingrédients la prochaine fois que vous en mangerez).
Partez donc dans la nature et cherchez des cochenilles.

Étape 15) Rendre heureuses vos cochenilles.
Plus vos cochenilles seront heureuses, plus elles feront des bébés, ce qui est important pour votre élevage.

Étape 16) Assassiner les cochenilles.
Écrasez les cochenilles avec vos mains pour en faire une sorte de pâte rouge.
Mettez les cadavres de cochenille dans le bocal contenant la graisse et les autres ingrédients.

Mélangez le tout avec harmonie et amour.

Point Info
Vous obtenez maintenant une substance d’un rouge très vif, ça commence à ressemblé à du rouge à lèvres! Bravo!
Reste que l’odeur est putréfiante, la graisse de baleine commence à relâcher des toxines.


Étape 17) Trouver du parfum.
Mettez du parfum dans le bocal (l’équivalent d’un demi-flacon, tout dépend de la taille du bocal et du flacon en faite).

Étape 18) Prendre des anciens tubes de rouge à lèvres vides.
Trempez les tubes dans le bocal pour les remplir de votre potion faite par vous même.
Attention toutefois à ne pas que ça déborde!

Étape 19) Mettre les tubes au réfrigérateur.
Mettez l’ensemble de vos tubes au frais pendant 3 jours.

Étape 20) Étaler le rouge à lèvres sur vos lèvres.
Le moment fatidique arrive enfin!
Mettez votre propre rouge à lèvres sur vos lèvres!
Vous voyez, fabriquer votre propre rouge à lèvres aura été d’une facilité déconcertante!
Vous pouvez maintenant sortir dans la rue et voir l’effet que ça fait aux hommes!
Vous m’en direz des nouvelles!

J’espère sincèrement que cet article vous aura été utile et que vous reviendrez sur mon site pour que les statistiques soient plus équilibrées entre hommes et femmes!
La prochaine fois, nous verrons comment réaliser notre propre shampooing à base de moules confites!

Encore merci et à bientôt!


Publié le 29/03/09

3 réflexions au sujet de « Think n°30: comment fabriquer son rouge à lèvres? »

  1. Ping : Think n°51: Les deux ans de ThomasThink.com ! | Thomas Think

  2. Cet article est terriblement intéressant et très pratique pour nous, femmes au bas revenu (ou à pas de revenu du tout dans mon cas), mais il est clair qu’il présente toutefois quelques problèmes … Car comment fait-on si l’on veut obtenir un rouge à lèvres d’une autre couleur que rouge ? COMMENT QU’ON FAIT HEIN ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *