Think n°22: j’ai distribué des tracts dans la rue…

La distribution de flyers dans la rue, c’est toute une histoire…

Lisez ce Think pour connaitre les détails de ma folle journée…Wahou..

Si un jour, j’osais avoir l’audace de me permettre de vous donner un seul conseil, ce serait celui de distribuer des tracts dans la rue!

Faites-le au moins une fois dans votre vie!
Je l’ai fait la semaine dernière, et je peux vous assurer que socialement, c’est un truc incroyable, on parle à au moins 200 personnes dans la même journée, et certaines situations sont vraiment étonnantes…
Voyons ensemble dans ce Think le bilan de mon expérience…

Voyons la vérité en face des trous, les gens ça les énerve, qu’on vienne les déranger alors qu’ils marchent dans la rue, tout tranquillement, à écouter le chant des klaxons, les cheveux virevoltants dans la pollution.
A peine on leur dit un simple bonjour, ils font aussitôt un signe négatif de la tête, sans le moindre sourire, l’air de dire: j’en veux pas de ton flyer pourri laisse-moi!
Et pourtant, le papier que je voulais leur donner était génial, des réductions sur toutes les nouveautés en jeux-vidéo de la fin d’année!
Mais pas moyen de leur donner, les gens sont pressés.
Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que j’ai noté toutes leurs répliques dans ma tête, et que je vais les mettre sur ThomasThink.com Ah Ah Ah, mais quel plan machiavélique me direz-vous!
Et tant qu’on y est, je leurs dirais ce que j’ai voulus leur répondre au moment où ils m’ont remballé, mais que je n’ai pas dis car je suis trop respectueux, et puis des insultes n’auraient pas été bonnes pour la réputation du magasin pour lequel je distribuais ces tracts.
Voici donc le best-of de ce à quoi j’ai eu droit, tout est 100% véridique!

-Il fait froid monsieur, revenez quand il fera chaud. – Une femme de 50 ans environ.
Ah okay, tu es complètement conne ma vieille ou tu le fait exprès?
Parce qu’il fait froid, tu va pas me prendre mon tract?
Tu me prend pour un imbécile ou quoi? Retourne bronzé aux UV.

A la maison, nous sommes contre les jeux-vidéo! – Une femme de 45 ans environ avec son fils.
Merci pour l’info, j’en parlerais à mon hamster.

-Non merci, Nous sommes de passage. – Un couple de 25 ans environ.
Mais j’en ai rien à faire si vous êtes de passage ou pas.
Votre vie ne m’intéresse pas du tout j’en ai absolument rien à faire, je veux juste que vous prenniez ce petit papier que je vous tends.

-Ca ne m’intéresse pas, désolé. – Un gars de 32 ans et demi environ.

Enfin quelqu’un qui me remballe, mais en étant gentil, merci à toi, et bonne journée!

-j’ai pas de mains! (en les cachant dans sa veste) – Un comique en herbe de 35 ans environ.
Mais tu es un petit rigolo toi!
Qu’est ce qu’on doit bien se marrer en ta présence!
Tu es le futur Gad Elmaleh c’est moi qui te le dit!

-(Se cache sous son parapluie en l’inclinant vers moi quand je passe à coté d’elle) – Une vieille.

T’a pris ton parapluie pour un bouclier la vieille?
On est pas dans le Seigneur des Anneaux tu sais, et puis entre nous deux, la personne qui a le plus une gueule de gobelin c’est bien toi.

Je voudrais maintenant souligner le fait qu’il y a quand même un GROS avantage quand on distribue des flyers, c’est qu’on peut accoster toutes les filles qui passent comme ça d’un claquement de doigts de pied.
J’ai croisé je ne sais pas combien de Top Mannequin Miss France Anorexiques beautés fatales Miss Monde dans la journée, et franchement, c’était plutôt sympathique.
Et le plus souvent, elles acceptaient mes flyers, j’ai une touche j’en suis sûr!
Et il y a un autre truc, ultra contradictoire, c’est les gens qui passent devant moi en me regardant avec un air triste car je ne leur ai pas proposé un tract, parce que je suis déjà avec une personne ou alors à cause de leur tête qui ne m’inspire rien.
Ces gens-là sont comme vexés que je ne leur en propose pas, ils se sentent exclu de la société, alors qu’à tout les coups ils m’auraient refusé mon papier!
La vie est un ensemble de contradictions.

Troisième truc fou qui m’est arrivé, je me suis fait agressé par des SDF!
En faite avec les tracts, j’avais aussi des peluches et des T-shirt promotionnels à distribuer, et comme je suis très gentil, j’ai donné un T-Shirt Super-Mario à une personne sans-abris, mais cette personne à appelé ces potes de la rue d’en face, et ils m’ont suivis pendant toute la journée pour que je leur file tous mes T-Shirts et peluches!

Voici maintenant une image qui n’a rien à voir avec l’article (mais comme c’est mon site je fais ce que je veux), c’est Boumbo, un dessin animé que je regardais quand j’étais petit.

Voici le générique, j’ai cette chanson dans la tête depuis 15 ans, elle m’empêche de m’investir à fond dans mes études.

Boumbo Boumbo, petite automobilebile, tu parait si fragilegile, sous ton drôle de capot, boubouboumbo!

J’aime boumbo.

Publié le 04/12/08

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *