Think n°14: La nuit de la victoire d’Obama…

Lorsque mes 9 futurs petits enfants me parleront de Barack Obama, je pourrais leur dire: j’y etais!
Oui, j’étais là lors de la victoire de Barack Obama mes petits, je pourrais leur dire que je mangeais des smarties lors de son élection à la présidence Américaine en 2008!

Enfin voila pour en revenir à hier, j’ai sorti le grand jeu, j’ai fait un tour à Géant pour prendre du Red Bull, des Curly, des Smarties, des Carambars et un éclair au chocolat, et j’étais prêt à tenir de longues heures…
Car oui, j’ai battu mon reccord de télé, moi qui ne la regarde pas très souvent, et bien là j’y ai passé 12 heures de suite!
Début du programme à 19h10 avec le Grand journal de Canal+, ensuite le film « Man Of The Year » sur le thème de la présidence avec Robin Williams, et pour finir, squattage de 23h à 7h du mat sur BFM TV pour avoir toutes les infos en direct!

J’avais également l’ordinateur à coté, très important pour suivre l’avancement de Barack Obama et John McCain sur le site de CNN, mais aussi pour commenter la soirée sur les forums, histoire de me rassurer en voyant que je ne suis pas le seul con à faire nuit blanche entre le 4 et le 5 Novembre 2008.

L’état de mes yeux? Oh et bien je crois que j’ai perdu la moitié de mes capacités visuelles, je n’arrive même plus à distinguer la couleur de peau de Barack Obama, il
parait que c’est le premier président noir des Etats-Unis, mouais, à vérifier quand j’aurais mes lunettes quand même.
Waaaouhhhhhhhhh c’est le président!!!!!
Oui je content car je suis français!
Vous ne voyez pas le rapport? Bah si, le Français aime Barack Obama!
Parce que si il n’aime pas Obama, c’est qu’il est raciste, pire, il n’est pas à la mode!
Donc je me dois d’être content c’est tout, je ne souhaite surtout pas être exclu de la société!

J’ai été attristé par la mort de la grand-mère de Barack Obama, décédée Lundi 3 Novembre selon les déclarations de son petit fils maître du monde.
Vous imaginez, à un jour près, elle loupe son élection!

La rage quand même, votre petit fils est en passe de devenir le premier président noir des États-Unis, et vous ne connaissez pas la réponse car vous rendez l’âme 24 heures avant, on dirait presque une blague!
En tout cas, où qu’elle soit, dans un cercueil ou au paradis, j’espère qu’elle nous regarde, enfin si elle est sous-terre elle a intérêt à avoir un vision X de fou parce que mine de rien les cercueils sont enterrés très profond je m’en étais jamais rendus vraiment compte!

Voici un petit récapitulatif des moments que j’ai trouvé fort lors de cette soirée et nuit:

-Le moment où des dizaines de milliers de supporters de Barack Obama se pressent en dix secondes chrono à l’intérieur du parc où il tiendra un discours 4 heures après.

-Le moment où CNN annonce officiellement (vers 5h20 du mat) que Barack Obama devient le président des États-Unis! On le savait déjà 2 heures auparavant en regardant la cartes des états remportés, mais le fait que ce soit dit clairement ça fait plaisir!

-Le moment où j’ai fini mon paquet de Curly.

-Le QG de John McCain où l’on annonçait que les bons résultats et pas les états remportés par Barack, ah ah ah malins ces républicains pour conserver une bonne ambiance un peu plus longtemps.

-Le discours émouvant où John McCain reconnait sa défaite, avec la tueuse d’ours polaire Sarah Palin à la limite de pleurer.

Mais le moment le plus intense, ce fut le discours de Barack Obama, juste après sa victoire!
J’ai trouvé son discours un peu endormant même si intéressant, mais impossible de s’endormir because GROS STRESS!
Deux hommes ont été arrêté une semaine avant son élection pour tentative d’assassinat, un très grand nombre d’américains-cons faisant partie de mouvements racistes ne peuvent supporter que leur dirigeant soit noir, notre Barack est donc en danger chaque jour où
il se montre en public!
Et ce soir là, devant plus de 100 000 personnes, impossible de ne pas penser au pire.
Donc du coup j’écoutais son discours sans être vraiment concentré, chaque petit bruit devenait pour moi une torture psychologique.

Ah un moment l’estrade a grincé un peu, j’ai vraiment crus qu’il allait y passé.
Ne me dite pas : « ah mais t’es vraiment pessimiste petit chenapan », il y avait quand même un certain nombre de vitres pare-balle sur le devant de la scène!
Mais un tueur aurait très bien pu arriver un hélico et lancer une flèche empoisonnée à Obama, le risque 0 n’existe pas!
Le mot de la fin:

j’ai passé une agréable nuit, mon seul regret est de ne pas avoir eu la possibilité d’aller dormir après, car une nouvelle journée pleine d’aventures incroyables m’attendait!

Publié le 05/11/2008
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *