Think n°7: Marie-Lou, la tortue de ma grand-mère.

Peut-être avez-vous déjà lu le Think sur Hubert mon Hamster, et bien voici celui de Marie-Lou, la tortue de ma grand-mère.

Encore une fois je le répète, c’est une histoire vraie, toute ressemblance avec des faits réels ne serait pas une entière coïncidence.
Mais pour protéger l’anonymat de la défunte tortue de ma grand-mère, j’ai décidé de l’appeler Marie-Lou dans mon think (alors que en faite elle s’appelait Caroline).
Ma grand-mère avait il y a quelques années une petite tortue naine d’appartement ( elle se baladait partout dans l‘appartement, elle se cachait sous le canapé et tout et tout).
C’était une brave tortue quoi, le genre de tortue qu’on ne croise pas tous les jours.

A l’aube du 92ème jour, je me souviens encore lui avoir démontré toute ma générosité en lui fourrant dans sa gueule un petit bout de salade verte toute fraîche et parfaitement assaisonnée par ma grand-mère.
Marie-Lou était une tortue naine vraiment pas comme les autres, sa carapace avait trop la classe.
Mais sa carapace allait connaître une immense tragédie…

La tragédie

Le 92ème jour, je décide de retourner chez ma grand-mère encore une fois pour voir mon amie Marie-Lou.
Ma maman m’amène en voiture parce que à pied ça aurait été trop long et la route est dangereuse.
Je me trouve donc dans la voiture à côté de Praline mon caniche (oui j’ai un caniche et alors????? En plus c’est une des races de chiens les plus intelligentes il parait, et TOC).
Elle me lèche le visage alors que j’ai rien fait pour (si seulement ça pouvait être pareil avec les filles), mais vu que c’est un signe d’amour je ne la repousse pas.

Ding Ding!! Ca y est, on frappe à la porte de ma grand-mère, je me dirige en vitesse vers Marie-Lou pour contempler ses jolis yeux globuleux.
Après avoir joué avec la ptite tortue une bonne heure, ma grand-mère m’appelle pour que je mange un pain au chocolat de la panière.
J’oublie donc Marie-Lou un petit instant, le temps de savourer ce pain au chocolat vraiment croustillant même si je n’aime pas trop le chocolat
qu’ils mettent dedans, il mettrait du nutella ça serait carrément mieux.

Après avoir fini de réapprovisionner mon Ess’Thomas (rire dans la salle), je retourne voir Marie-Lou.

Horreur!!!!!!

Oh my god, oh my god!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nonnnnnnn Mariiiiiiiiiiiiiiiiiiie-Louuuuuuuuuuu!!! Non!!!!!

Praline mon caniche femelle était en train de bouffer Marie-Lou, croyant que c’est un os!!!!

Marie-Lou avait planqué sa tête à l’intérieur de sa carapace tout comme ses pattes, donc pour un chien c’est vrai que ça fait comme un os, on peut pas non plus rejeter la faute sur ma chienne à 100%.
Mais elle était encore vivante, waouhhhh!!!!

L’idée de ma grand-mère

Il y avait des bouts de carapaces par terre sur la moquette, ma grand mère à donc eu l’idée de tous les prendre, et de faire comme un
puzzle sur la carapace de Marie-Lou, en recollant les morceaux avec de la Super-Glu.
Marie-Lou était donc comme neuve!
Mais apparemment elle n’a pas supporté tous ces évènements, et elle est morte le lendemain, snif.

Et voilà, plus de Marie-Lou, elle rejoignait en ce jour le paradis des tortues (un monde meilleur avec plein de tortues avec des ailes d’ange, et des nuages en forme de salade verte).
Vous savez maintenant tout de Marie-Lou, elle aura quand même eu une belle vie, elle était heureuse, mais Praline mon caniche a été trop gourmande, et l’idée de ma grand-mère a été trop conne.

Vous aimez bien Franklin vous?
Je le trouve vraiment niais moi.

Voilà ce qu’il aurait fallu pour Marie-Lou la tortue de ma grand-mère:

Publié le 05/10/2008

Une réflexion au sujet de « Think n°7: Marie-Lou, la tortue de ma grand-mère. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *